Passerelles.info

Évaluations opérationnelles

En fin d’année scolaire, les professionnels inscrits au programme Réduire mes déchets, nourrir la Terre sont invités à renseigner en ligne un questionnaire qui permet d’en avoir une vision complète, de sa réalité et de son évolution dans le temps et sur les territoires.

3 780 enseignants, chefs d’établissement, infirmières scolaires, chargés de prévention et animateurs ont participé à cette enquête en 2019.

Principaux résultats de l’enquête :

  • 17 868 inscrits dont 14 954 enseignants (mai 2018, tab. 1.3 et 2.4).
  • 6 724 bénéficiaires de formation, essentiellement des enseignants (tab. 1.1).
  • 2 480 enseignants ont mis en œuvre le programme avec leurs 63 586 élèves (tab. 1.1 participation et tab 1.4).
  • 6,5 heures en moyenne d’activités en classe (tab. 1.1).
  • Avec 17 802 élèves participants, l’Ile-de-France est la région de France où la pénétration du programme est la plus importante (tab. 3.2).
  • 99,5 % des enseignants trouvent le guide plutôt ou très bien fait (tab. 1.10 participation).
  • 94,1 % des enseignants ont trouvé la progression plutôt ou très facile à mettre en œuvre (tab. 1.18 participation).
  • 100 % des enseignants et formateurs sont plutôt ou tout à fait d’accord avec l’affirmation « Ce module permet d’aborder de nombreux points prévus dans les programmes et objectifs du socle commun. » (tab. 1.20 participation)
  • 98,5 % des enseignants rapportent un impact positif en termes de gestion de déchets par les élèves (tab. 1.32 participation).
  • 90 % des enseignants rapportent un impact positif en termes de citoyenneté (tab. 1.33 participation).
  • 91,7 % des enseignants rapportent un impact positif sur le plan des sciences et de la démarche d’investigation (tab. 1.34 participation).
  • Après avoir mené Réduire mes déchets, nourrir la Terre, 93,6 % des enseignants estiment être plus en mesure de mettre en œuvre la démarche d’investigation (tab. 1.22 participation), 92,9 % d’aborder d’autres sujets d’environnement (tab. 1.24 participation).
  • 100 % des professionnels non enseignant déclarent ce programme plutôt ou très utile (tab. 1.67 participation).

Les enquêtes 2012 , 2013, 2014, 201520162017, 2018 sont également disponibles